Ouf...

Après un petit 8 semaines de congé le retour au travail est pénible ... l'obligation de me lever à tout les matins, enfourcher mon vélo et me mouvoir au travail me décourage un peu ... Arrivé sur place, je constate que les choses n'ont pas beaucoup changé en 8 semaines. Les incompétent m'épate de plus en plus, de jours en jours ... les problèmes récurent "récurrent", les problèmes connu y sont pour la majorité encore présent et surtout la bonne volonté de faire progresser les choses va à son rythme de fonctionnaire.

Bref, de retour dans la grande roue de la fonction publique, avec ma petite liste de projets qui évoluent depuis plus de un an à grand coup de longue discutions. Concrètement je n'ai pas encore touché au vif mais à mon grand plaisir l'heure approche à grand pas!

Que de joie.