Ce matin ma nouvelle (fréquentation, demie-blonde, demie-amoureuse, peu importe) a vécu une altercation avec une vieille folle en rentrant travailler. Elle a fait une petite montée de lait.

  • Secrétaire de 60 ans:" tu es toute emmitouflée ce matin"
  • Ma Fréquentation:"oui, je viens en vélo"
  • Secrétaire de 60 ans:"et ce soir tu vas rentrer comment à la maison"
  • Ma Fréquentation:"en vélo"
  • Secrétaire de 60 ans:"ça c'est si tu ne te fais pas écrasser par une auto qui ne t'aura pas vu dans la tempête"
  • Ma Fréquentation:"je fais du vélo d'hiver depuis au moins 10 ans, alors je pense que je sais ce que je fais".


Dans son courriel elle m'a envoyé cette lettre ouvert, j'ai trouvé cela rigolo car moi aussi je trouve que c'est dangereux les voitures en plein hivers. Les automobilistes roulent trop vite pour leur capacité de freinage, la visibilité est parfois très mauvaise et ... étant le 9 décembre, je sais pertinemment que plusieurs imbécile n'ont toujours pas fait installer leur pneus d'hivers! Quel bande de morrons!

Abolissons (les chars) l'hiver

Alors que le bilan routier de l'année 2008 au Québec s'est terminé sur une note soit-disant positive avec quelques 560 morts, nous entamons aujourd'hui, avec une tempête monstre,la période la plus meurtrière de l'année sur nos routes: l'hiver. Je crois qu'il est grand temps qu'on se pose la question. Lorsque je circule en ville, en plein hiver, et que je vois les automobilistes près de mon vélo qui quelques fois dérapent à cause de la neige ou d'une plaque de glace, j'ai toujours peur qu'il arrive un malheur. Un accident est si vite arrivé. Le décès de tous ces automobilistes est malheureux, mais il y en aura d'autres. Il est urgent que les autorités agissent et que l'utilisation des chars en plein hiver soit totalement prohibée.